Echec ou tremplin ?

Je regarde les inscriptions pour mon futur atelier qui va se dérouler deux semaines et je sens ma gorge se serrer : je n'ai pas encore d'inscrits... Est-ce que je vais devoir annuler ? Et même : est ce que mon projet de reconversion est viable ? Parfois la seule crainte d'un échec nous attriste et nous inhibe. Et comme je m'imagine que nous sommes nombreux avec nos craintes et nos bosses, j'aimerais partager avec vous une phrase qui me donne de l'élan :




Plus jeune, je n'ai pas appris à accueillir les erreurs, les vagues intérieures, le "moins que parfait" comme une occasion d'apprendre, un tremplin vers le progrès. Et pourtant, si je n'accepte pas de tomber, je ne risque pas d'apprendre à marcher...


Alors aujourd'hui je veux embrasser avec douceur mes échecs et les bleus de la vie. Parce que j'apprends mieux dans la confiance. Parce que ce qui compte vraiment pour moi, ce n'est pas la performance, le résultat, c'est le chemin. Et la jubilation que j'ai à le parcourir....


Bonne route à tous les explorateurs, avec ou sans mercurochrome !



 

Envie de soutien sur le chemin de l'éducation bienveillante? Découvrez les ateliers du Labo du Lien...

43 vues0 commentaire